La ziggurat de Chogha Zanbil (Dur Untash)

(Site du patrimoine mondial de l'UNESCO)

Khuzestan

Le Durantash Ziggurat (Assyrien : Dūr Untaš, Élamite : Untl Untaš dNapiriša), mieux connu sous le nom de Chughaznabil, est un ancien sanctuaire construit vers 1250 avant JC dans la civilisation élamite.

Le temple Choghaznabil est situé dans le sud-ouest de l’Iran, dans la ville de Shousha dans la province du Khuzestan, près du site antique de Haft Tappeh.

Cette structure est située à 35 km à l’ouest de l’ancienne ville de Shushtar et à 40 km au sud-est de l’ancienne ville de Shousha et en raison de son emplacement à l’ouest de la rivière Dez (la frontière des deux villes) fait partie de la ville de Shousha.

Complexe religieux Duravantash vers 1250 av. J.-C. (1240-1275 av. J.-C.), construit sous le règne du roi élamite Ontash Napirisha, en l’honneur de « Inshushinak », le dieu gardien de Suse.

Ce bâtiment était à l’origine un bâtiment sumérien qui a été construit en hauteur pour le culte des dieux et peut être vu en abondance en Mésopotamie.

Ontash ziggurat signifie pic, pic de montagne, crête, haut lieu, haute structure. « Durantash » est également dérivé de la combinaison du mot far (Dūr) qui signifie lieu et maison et Untash (Untash) le nom du roi élamite. Le mot composé Choghaznabil en Lori signifie « colline en forme de panier.

En 1890, le célèbre géologue Jacques de Morgan rapporta qu’il y avait des gisements de pétrole dans la région de Choghaznabil. Il semble que l’Iranian Oil Company ait suivi ce rapport et ait été fondée. Cinquante ans plus tard, des ingénieurs engagés dans des opérations pétrolières à Choghaznabil ont trouvé une brique avec des inscriptions dessus.

Les briques ont été envoyées à des archéologues faisant des fouilles à Suse, suivies d’une série de fouilles à Choghaznabil qui ont conduit à la découverte du temple de Choghaznabil et d’autres artefacts importants.

Sa hauteur initiale était de 52 mètres et 5 étages. Aujourd’hui, il mesure 25 mètres de haut et il ne reste que 2 étages et demi. L’infrastructure de Choghaznabil est un carré de 105/20 x 105/20 mètres, soit le double d’un terrain de football.